BACH ET L'ITALIE

JS Bach, A. Vivaldi

BACH, VIVALDI Psaume 51, Nisi Dominus

Glossa Music

Acheter l'album
4 étoiles Classica FFFF Télérama musique classique

GCD 923701

BACH

Psaume 51, Tilge, BWV 1083
après la Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736)
pour soprano, alto, cordes et continuo

VIVALDI

Nisi Dominus, RV 608
pour alto, cordes et continuo


Avec

Damien Guillon, countertenor & direction
Céline Scheen, soprano
Le Banquet Céleste

 

Dans la presse

« L’éloquence hors pair, sans esbroufe et, de ce fait, si touchante de Damien Guillon s’accorde à celle, passionnée, de Céline Scheen. Les voir est aussi plaisant que les entendre, ce qui participe grandement à la réussite du concert. À son ambiance heureuse et sérieuse à la fois… Les Rencontres auront fait vibrer les mélomanes grâce à […]

La Croix

« A la Collégiale Saint-Lazare d’Avallon, le voyage en Italie se poursuit. L’ensemble Banquet Céleste dirigé par son fondateur et contre-ténor Damien Guillon, offre trois œuvres emblématique du XVIIIe siècle lumineux : Salve Regina de Pergolèse, Nisi Dominus de Vivaldi et Psaume 51 « Tigle, Höchster, meine Sünden » de Bach, d’après le Stabat Mater de Pergolèse. Dans la première pièce, Céline Scheen impressionne d’emblée par sa virtuosité et son expressivité […]

resmusica.com

« L’éloquence hors pair, sans esbroufe et, de ce fait, si touchante de Damien Guillon s’accorde à celle, passionnée, de Céline Scheen. Les voir est aussi plaisant que les entendre, ce qui participe grandement à la réussite du concert. À son ambiance heureuse et sérieuse à la fois…Les Rencontres auront fait vibrer les mélomanes grâce à […]

La Croix

“Nevertheless, this is a profoundly thoughtful new interpretation  (…) Guillon’s masterful long notes are sung with breathtaking sweetness and the muted strings are utterly beguiling during ‘Cum dederit dilectis suis somnum’ (the intimate core of the psalm).” Gramophone | David Vickers | March 2016

Gramophone.co.uk

« L’interprétation éclatante et incarnée de deux psaumes (…) Agiles, effectivement célestes et sensuelles, les voix du contre-ténor Damien Guillon (éga­lement à la direction) et de la soprano Céline Scheen épousent les timbres des cordes bien plus qu’elles ne s’y adossent. L’album est complété d’un Nisi Dominus éminemment vivaldien, autre psaume retenu essentiellement pour sa dimension concertante. Traitée […]

Télérama.fr

“Céline Scheen et Damien Guillon rendent justice au génie de Bach dont la parodie transcende les langueurs du Stabat mater et exacerbe ses affect (…)ce n’est pas dans le cœur de Marie, mais dans le nôtre que plonge le glaive des solistes et des musiciens du Banquet Céleste, unis dans un même chant, une même […]

forumopera.com