MADDALENA AI PIEDI DI CRISTO

Antonio Caldara

Maddalena ai piedi di Cristo Antonio Caldara

Alpha classics

Acheter l'album
Choc de Classica Le choix de France Musique

Avec

Emmanuelle de Negri, Maddalena
Maïlys de Villoutreys, Marta
Benedetta Mazzucato, Amor Terrestro
Damien Guillon, Amor Celeste & direction musicale
Reinoud van Mechelen, Cristo
Riccardo Novaro, Fariseo

Le Banquet Céleste

Caldara, né sur la lagune vers 1670, a ainsi offert à Barcelone le premier opéra jamais entendu en terre catalane, Il più bel nome (1708), une commande de son futur patron Charles VI, auprès duquel il s’installera, à Vienne, en 1716. Caldara, prolixe compositeur avec trois mille œuvres à son actif, y décède en 1736 dans la même Kärtnerstrasse que Vivaldi… et dans une semblable précarité. Johann Mattheson écrivit à son propos qu’il possédait, comme Haendel et le Prêtre Roux, « une grande connaissance des sentiments humains et des émotions ». Loin de toute superficialité, sa pâte sonore porte très haut la rhétorique et les artifices du baroque. Caldara sait suspendre le temps en invitant la grâce sur son théâtre…[…] Le genre, né dans la foulée de la Contre-Réforme, illustré par les Romains Carissimi et Landi, fut d’abord
chanté en latin et donné dans le cadre de confréries pieuses. Mais la Maddalena est un oratorio volgare, c’est-à-dire récité en italien […] Dans la Maddalena, les protagonistes, au nombre de six, se partagent la Terre et le Ciel. Ce sont Marthe, Madeleine et un Pharisien ; Jésus, l’Amour Terrestre et l’Amour Céleste. Ils se répartissent trente-trois airs et ensembles, dont le déroulé suit l’alternance récitatif-aria. Vincent Borel

Dans la presse

Un oratorio entre ciel et terre (…) tout y est pour magnifier ce chef d’oeuvre méconnu du Vénitien Caldara. (…) La nouvelle version de référence de cet authentique chef d’oeuvre. Classica

« Entre ce que l’on joue, la musique que l’on interprète et le lieu dans lequel on joue, il y a quelque chose qui entre très fort en résonance avec la musique. » D. Guillon Réécoutez l’interview en podcast

France Info

Le contre-ténor Damien Guillon dirige Le Banquet Céleste et de nombreux chanteurs (Emmanuelle de Negri, Mailys de Villoutreys, Reinoud van Mechelen…) dans Maddalena ai piedi di Cristo d’Antonio Caldara, en direct de l’Abbatiale Saint Robert à la Chaise-Dieu le 18 août 2017 – Producteur Jérémie Rousseau L’intégralité de la soirée en podcast  

France Musique

Interview Damien Guillon et Emmanuelle de Negri au Festival de La Chaise Dieu pour l’ouverture du Festival le 18 août 2017 Voir le reportable  

TF1/LCI

« Quand au chef du soir, Damien Guillon il semble aussi à l’aise au chant qu’à la baguette, enchaînant les voltes-faces vers l’ensemble du Banquet Céleste« … » puis vers le public qu’il charme d’une voix noble et amoureusement vocalisante (tout en conservant le lien avec sa phalange, par de subtils mouvements de main et d’épaule). Plus belle preuve qui […]

Olyrix

« la puissance n’est pas le clone de l’intensité. C’est cette dernière qui s’est largement imposée lors du concert offert par le Banquet céleste sous la direction de Damien Guillon et une tout aussi admirable distribution de solistes.Une abbatiale tout à la fois comble et attentive qui a apprécié la lisibilité de la musique et l’expressivité […]

L'Eveil