Médiation culturelle

Grâce, entre autre, à la résidence débutée en septembre 2016 à l’Opéra de Rennes, la plupart des manifestations auxquelles Le Banquet Céleste a pris part en 2016 ont donné lieu à des temps d’échanges d’avant ou d’après-concert entre les interprètes et le public, certaines rencontres à l’initiative de scènes nationales ou conventionnées, de maisons d’Opéra, ayant été orientées vers des publics spécifiques (groupes scolaires ou suivant une formation musicale dans d’autres champs esthétiques, groupes d’enseignants en formation ). Ainsi au fil des saisons se crée un lien avec le grand public à travers la musique et des rencontres humaines.

L’ensemble de ces rencontres a confirmé auprès des musiciens la nécessité et l’utilité de ces temps d’échange, qui permettent de « décloisonner » les approches et d’aller au-devant des attentes de certains types de publics non habitués au répertoire musical classique et qu’il convient de sensibiliser par une appréhension ou présentation adaptée à chacun.

En partenariat avec le Théâtre de Cornouaille  a été initié un « Atelier découverte de l’Esthétique Baroque » à destination d’un public d’enseignants. Repris à l’Abbaye aux Dames, il s’agit d’une journée qui cherche à conjuguer l’enseignement musicologique sur l’esthétique baroque entre 1600 et 1750 avec des  illustrations vocales expliquées et commentées grâce à l’interaction des enseignants participants. L’objectif est de dessiner ensemble les contours de l’esthétique baroque telle qu’elle s’est exprimée en musique entre 1600 et 1750. Les deux intervenants (Damien Guillon et Hélène Decis-Lartigau musicologue, font résonner ces grandes lignes à l’aide de documentaires vidéos ou de concerts filmés.

Le Banquet Céleste a également imaginé en collaboration avec l’Opéra et le Conservatoire de la ville de Rennes, un projet de plus grande envergure impliquant les élèves des classes de chant et du département de musique ancienne et baroque du Conservatoire de Rennes dans la préparation d’un concert à l’Opéra de Rennes, programmé en février 2017. Ce travail de médiation et de préparation s’est déroulé sur plusieurs séances, au cours desquelles Damien Guillon est d’abord intervenu seul, puis accompagné de 3 musiciens et chanteurs de son ensemble. Ce dispositif se poursuivra en 2018 autour de Médée de Charpentier et Didon et Enea de Purcell.

N’hésitez pas à nous contacter !