Stradella: San Giovanni Battista

Le Banquet Céleste & Damien Guillon

Stradella: San Giovanni Battista

Alpha

Acheter l'album
Diamant Opéra Magazine Editor's Choice Gramophone Choc de Classica

San Giovanni Battista, créé en 1675 à l’église de Saint-Jean des Florentins, est le plus célèbre des six oratorios (dont la musique est conservée) composés par Alessandro Stradella, l’une des figures les plus fascinantes de la musique italienne du XVIIe siècle. San Giovanni Battista est une œuvre marquante, du point de vue musical et dramatique.
Reprenant un épisode du Nouveau Testament (Marc, 6 : 17–21), le livret du poète Ansaldo Ansaldi relate l’histoire du Baptiste se rendant à la cour d’Hérode pour blâmer son union avec Hérodiade, la femme de son frère. Séduit par le charme de la fille d’Hérodiade, Salomé (dans le livret, « Hérodiade la fille »), Hérode cède à son souhait de tuer le Baptiste. Alors que toute la cour se réjouit du triomphe du tyran, le remords et le doutes s’emparent de lui, le plongeant dans la détresse.

Avec

Paul-Antoine Benos-Djian, Giovanni BAttista
Alicia Amo, Erodiade la Figlia
Olivier Dejean, Erode
Gaia Petrone, Erodiade la madre
Artavazd Sargsyan, Consigliero
Thibault Givaja, Discepolo

Le Banquet Céleste
Damien Guillon, clavecin & direction

Écoutez le disque

Dans la presse

Early Music World

« Le jeu du Banquet Céleste est exceptionnel tout du long »

Concerti Magazin

« Avec Le Banquet Céleste, Damien Guillon fait ressortir les multiples beautés de la partition d’une manière souple, finement colorée et délicate. »

Planet Hugill

« Ce récit engageant de l’œuvre a l’avantage d’être enregistré après une série de performances en direct, nous obtenons un vrai sens du dramaturgique ainsi que le sentiment pour le style de Stradella »

forumopera.com

« Le miracle se renouvelle (….)  Les artistes ont réussi à retrouver devant les micros installés à l’Abbaye de Fontevraud l’urgence du direct, immédiate et troublante qui nous saisit et nous tient captif dès que Jean-Baptiste ouvre la bouche. Et le miracle de se renouveler (…) Damien Guillon et sa fine équipe innerve le drame, magnifient et […]

Musiq’3 RTBF 

« Damien Guillon signe une nouvelle version de référence (…) Avec un Banquet Céleste finement dimensionné (…) Damien Guillon réussit la lecture parfaite : raffinement instrumental et excellence vocale »

crescendo magazine

« A ces six solistes, vient s’ajouter un Banquet Céleste en état de grâce, mené avec un sens de l’esthétique parfaitement dosée par Damien Guillon, qui vient ainsi placer cette gravure tout en haut d’une discographie dont il partage désormais avec Minkowski l’échelon le plus élevé. »

Classica

« San Giovanni est servi admirablement sur le plan vocal comme instrumental (…) Damien Guillon signe ici la nouvelle version de référence de ce chef-d’œuvre »

Opéra magazine

« Le Banquet Céleste ne semble jamais avoir mieux porté son nom, tant les musiciens de l’ensemble embrassent cette musique avec un plaisir manifeste. (…) la distribution accomplit, également, un véritable sans faute »