Engagement environnemental

Il nous semble nécessaire de rappeler que la cause environnementale nous concerne tous et que nous pouvons tous agir en faveur de l’environnement. Nous parlons d’une augmentation de 0,2°C tous les dix ans ce qui engendrerait une hausse de température de 1,5°C d’ici 2050. Celle-ci ne sera pas sans conséquences et les risques climatiques ne feront qu’accroître. Nous avons donc décidé d’agir et de faire en sorte que notre Ensemble se mobilise pour l’environnement.

Bien au fait des conséquences dramatiques du réchauffement climatique, nous avons décidé d’engager une réflexion en réalisant un plan d’action pour diminuer notre emprunte carbone. En tant qu’ensemble musical, nous souhaitions évaluer précisément les émissions de gaz à effet de serre (GES) qu’entraine notre activité de production, création, diffusion, médiation…

Des échanges avec le Shift Project nous ont amenés à réaliser une étude scientifique détaillée et certifiée de notre bilan carbone de l’année 2019. Cette démarche s’est faite en collaboration avec le cabinet conseil de transition écologique B&L évolution et avec le soutien de l’Afdas. Yasmine Ben Jazia, étudiante à l’école d’ingénieur environnement Unilasale, a travaillé pendant quelques mois en partenariat avec le cabinet pour réaliser cette étude et rédiger une charte de « bonnes pratiques ». Grâce à cet accompagnement nous avons pu initier et engager un raisonnement de Responsabilité Sociétale des Entreprises.

B&L évolution a mis en place une méthodologie de co-construction de la démarche RSE éprouvée : pré-diagnostique, diagnostique, plan d’actions et suivi. L’outil utilisé pour cette étude est celui de la comptabilité carbone permettant d’identifier et de hiérarchiser les pôles les plus émetteurs de GES au sein du Banquet Céleste. Grâce à cela, nous avons pu prioriser les actions à mettre en place pour diminuer notre empreinte carbone. Sept pôles se démarquent : le premier est celui de la production (représentant 80% de nos émissions) suivi par le pôle achat, celui déplacements, immobilisations, Web, énergie et enfin, par le pôle déchets.

A l’issue de cette étude, le cabinet a identifié plusieurs préconisations d’actions à mettre en place. Deux pôles principaux constituent des leviers d’actions importants pour réduire notre impact environnemental :

  • Le transport :
    • Privilégier des transports moins émetteurs tels que le train.
    • Louer les véhicules les moins polluants possible.
    • Réduire la part modale de l’aérien.
  • L’hébergement :
    • Sélectionner des hébergements labellisés.
    • Sélectionner des établissements mettant en place une politique environnementale, une charte éco-responsable.

Depuis cette année, nous avons mis en place un partenariat avec Le Garden Hôtel de Rennes certifié écolabel. Celui-ci s’engage à proposer des hébergements respectueux de l’environnement en faisant appel à des producteurs locaux, en réduisant sa consommation de plastique, d’eau et d’électricité et en incitant à l’écomobilité.

Nous avons aussi revu notre manière de nous déplacer en favorisant l’utilisation des transports en commun. Le train représente notre moyen de transport principal. Nous avons également réalisé un travail de réflexion autour du recyclage des cordes d’instruments de musique chez les luthiers en mettant en place une enquête auprès des musiciens du Banquet Céleste.

 

 

Tournée vers l’éthique et l’éco-responsabilité, l’association ARVIVA a pour vocation d’interroger les pratiques quotidiennes des métiers du spectacle vivant. En les rejoignant nous avons pour objectif de rassembler les acteurs culturels, partager études et charte environnementale, participer au Guide pour l’action mis en place ainsi qu’enrichir et développer une plateforme qui recenserait les prestataires partageant les mêmes préoccupations. Le but est ici de se réunir pour agir concrètement en faveur de l’environnement.